mercredi 29 octobre 2008

7. Message d'Isabelle Lionnet du 25 octobre

..............................Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


bonjour ma petite mère ! cette légère "déprime" est tout à fait normale après toutes ces émotions ! quant à l’émission de télé ... elle aura beaucoup de retombées ... car elle est bien faite et bien animée ! les gens s’ouvrent de plus en plus à ce domaine ... parce que souvent confrontés aux épreuves ! (de toutes sortes ! )et ... si vous restez humbles ... attentifs ... "le ciel s’ouvrira" ! bien sûr ... vous avez des moments difficiles ... mais le tout est de "rebondir" ! (quand vous êtes au creux d’une vague ... l’instinct de survie vous pousse à essayer d’aller à la surface !) ne craignez rien ... nos aimés ... vous vous "en" sortirez .. plus forts et plus aguerris ! ne tenez pas compte des médisances ... des jalousies ... c’est vous qui détenez la vérité ... "bienheureux les doux et humbles de coeur !" c’est encore plus "d’actualité" ... dans ce monde où le pouvoir ... le désir de gloire ... l’ego démesuré .... essayent de prendre le dessus ... (et beaucoup s’y laissent prendre ... même dans le "milieu spirituel !") l’homme est ainsi fait : tiraillé entre l’ombre et la lumière ! mais avec ce que vous "savez" ... avec votre foi ... votre vigilance .... la lumière triomphera ! à votre échelle ... vous pouvez être une "soeur emmanuelle" qui a su garder toute sa fraîcheur d’âme .... et un grand coeur ! en ces jours proches de toussaint ... ne soyez pas tristes ... pensez à nous avec amour ... que nous vous rendons au centuple ! car nous sommes dans la paix ... la joie ... la lumière ... le bonheur ineffable (que vous avez du mal à réaliser sur terre !) nous sommes si près de vous !!! le voile qui nous sépare est de plus en plus arachnéen !! courage ... confiance ... levez les bras vers le ciel ! que celà soit ! haut les coeurs !

Isabelle

car ... (bis repetita !) la seule "vertu" de la négativité ... c’est qu’elle peut être purifiée ... dissoute
le 25 octobre 2008

mardi 21 octobre 2008

6. YALLA !





Merci Soeur Emmanuelle..... Vous nous manquerez!
Merci de ne pas avoir supporté la misère et de l’avoir crié au monde !
Merci d’avoir donné l’exemple !


Commentaire sous la vidéo :
« Soeur Emmanuelle, religieuse franco-belge ayant dédié sa vie aux plus pauvres, est décédée dans la nuit de dimanche à lundi 20 octobre 2008 moins d'un mois avant de devenir centenaire, a annoncé dans un communiqué Trao Nguyen, président d'Asmae-Association Soeur Emmanuelle.

Soeur Emmanuelle, qui avait partagé pendant plus de 20 ans la vie des chiffonniers du Caire, a mené une lutte acharnée contre la pauvreté avec une vitalité qui lui a valu une popularité durable.

Née le 16 novembre 1908 à Bruxelles dans un foyer aisé franco-belge, rien ne prédestinait Madeleine Cinquin à devenir selon ses propres termes "une rebelle", un alter ego féminin de l'Abbé Pierre, "ami" et "maître à penser".

Mais à 23 ans, le 10 mai 1931, la jeune bourgeoise, de mère chrétienne et de père juif, avait renoncé à une vie confortable et prononcé ses vœux de religieuse dans la congrégation Notre-Dame de Sion, privilégiant les liens avec l'enseignement et le judaïsme.

Sous le nom d'Emmanuelle (Dieu est avec nous), elle avait enseigné en Turquie, puis en Tunisie avant de partir pour l'Egypte. Dans ce dernier pays pour lequel elle a un véritable coup de foudre, à 62 ans, elle obtient enfin le feu vert de sa congrégation pour vivre parmi les plus pauvres, les chiffonniers du Caire »



"Les hommes, qu'ils se débrouillent!" dit Soeur Emmanuelle dans cet entretien, et elle a bien raison!

Je ne parle pas d'elle au passé, parceque même si elle est "partie", elle est de ces êtres tellement présents qu'ils nous laissent leur éternel sillage.

Avec l'abbé Pierre, c'est la bonté même qui s'en est allée.


jeudi 16 octobre 2008

5. Message d'Isabelle Lionnet du 12 et 13 Octobre

.........................Image hébergée par servimg.com


bonjour, ma petite mère ! il est certain que toutes ces demandes te fatiguent et qu’il faut que tu sois un peu " égoïste " ! (égoïsme d’amour .. comme te l’a dit si joliment cette dame !) vous vivez dans un monde troublé, perturbé .. mais il faut garder l’espoir, envers et contre tout ! le passé est derrière vous .. le présent est là .. et c’est lui le plus important .. car l’avenir n’est pas encore là ! il vous faut " mourir à chaque instant ", c’est à dire essayer de vous transformer, d’évoluer, de vous perfectionner .. de " mourir " à la vie trop matérielle .. de mourir aux pensées .. aux passions mauvaises, mourir à l’orgueil, à la suffisance, à l’envie, à la jalousie etc. certes, votre vie est pleine d’embûches .. mais ce sont ces embûches qui vous aideront à évoluer, même si c’est, souvent, très douloureux " l’épreuve du feu " est sur votre chemin pour vous transformer en profondeur ! je me répète, mais votre monde est dans une telle " révolution " .. qu’il vous faut essayer, à tout prix, de fuir le négatif, la haine, la violence et de garder le sourire .. au fond du coeur ..(ce message est très bref .. car maman s’est perfectionnée à l’ordinateur, malgré ses réticences et elle a perdu l’habitude du stylo !) l’important est que le message passe .. de multiples façons ! et que ce soit un phare, une lumière pour ceux qui sont en détresse .. en détresse .. en tristesse .. en doutes ! vous y parviendrez ! que cela soit !haut les coeurs ! car : " au royaume de l’espoir .. il n’y a pas d’hiver ! "

Isabelle, le 12 octobre 2008


bonjour, ma petite mère et merci de t’être laissée convaincre, malgré toutes tes réticences ! il faut sortir de ta " coquille " même si cela te paraît dur et que tu es un peu lasse ! bien sûr, il faut penser à toi, comme je te l’ai dit, mais d’ici peu, tu reprendras ton bâton de pèlerin et tu iras semer à nouveau la graine, qui germe et germera de plus en plus ! ne soyez pas défaitistes, le monde est en pleine turbulence, mais il y a beaucoup d’ouvertures et de plus en plus ! restez donc sereins et confiants ! nous ne cessons de vous le répéter ... encore et encore ! vous allez vers la lumière, soyez-en persuadés, nos tant aimés ! que cela soit et cela sera ! je vous le certifie !haut les coeurs !car après l’hiver, il y a toujours un rouge-gorge qui se met à chanter !

Isabelle, le 13 octobre 2008


Recherche de la lumière écrit Isabelle, c'est bien ce que souhaite José Luis Rodriguez dans cette vidéo vraiment originale " De Mis Manos" illustrée par Bouddha où grandeur et sobriété prédominent, recherche de la paix, d'une entente hors langage même écrit-il où les mots ne seraient plus nécessaires, où l'âme, à travers tous ses états retrouverait l'harmonie, (dépassant les querelles et les jalousies comme dit Isabelle), voici son texte en espagnol :

"De mis manos" es un trozo de mi vida, de mis anhelo...
"De mis manos" es un trozo de mi vida, de mis anhelos, de mis vivencias, de lo que soy. Cuando hago sonar mi guitarra, detrás de cada movimiento, de cada sonido, hay un impulso que se mueve. Un impulso que nace de los rincones más profundos del alma, del corazón, de las entrañas... Partiendo de esta premisa y, siendo el flamenco el medio a través del cual me expreso, nace "De mis manos". "De mis manos" es un viaje hacia los estados del alma, es la búsqueda de un lenguaje universal en que las gentes se entienden sin necesidad de palabras. La guitarra, guía inconfundible de este viaje, se verá rodeada de sonidos, imágenes, voces, de luz... de olores, que ayudarán a crear el clima necesario para lograr entrar en el universo de los sentimientos."


Cela rejoint ce que j'écrivais plus bas, sur le flamenco !



Bonne soirée....

mardi 7 octobre 2008

3. Des quatre ingrédients du flamenco 2.

Au niveau contemporain, voici maintenant, une vidéo de Yasmin Levy, dont j’ai reporté les propos récemment « La Juderia », qui sont une très bonne analyse des mouvements des influences dans l’art.

« J’embarque pour un voyage musical vieux de 500 ans, ramenant le Ladino en Andalousie et le mêlant au flamenco, ce style qui porte en lui le souvenir musical du vieux monde Maure et Judéo-espagnol, avec les sonorités du monde arabe. C’est d’une certaine façon une « réconciliation musicale » de l’histoire.
La musique est tellement plus forte que la politique » écrit-elle


Voici « la Alegria » extrait de son album « La Juderia », Yasmin Levy est une nature exceptionnelle !
Une voix de soprano, et la beauté et la sensualité, ce qui ne gâche rien.
Mais surtout un style fort qu'elle a elle-même inventé et qui se fait de plus en plus entendre.



Le parcours de Paco el Lobo est autrement intéressant, different. Car si Yasmin Levy à Jerusalem est sur les traces de son père, Paco lui, s'est réapproprié un héritage qu'on ne lui avait pas légué mais dont il connaissait l'existence et qui l'aspirait:

Biographie, Article : " Parcours insolite que celui du cantaor, guitariste Paco El Lobo (" On m'appelle le loup, Car dans mon coeur, hurle le flamenco "), il est gitan, né à Paris.
Il découvre le flamenco par disques.
Lequel, dès l'adolescence, file en Espagne à la recherche de racines qui s'appelleront Pepe el de la Matrona, Rafael Romero, Juan Varea, lesquels l'initient au flamenco, cet art né en Andalousie au XVIII ème siècle parmi les gitans et les classes les plus défavorisées. Adoubé par ces maîtres, il parfait sa connaissance du compas ( l'ensemble des rythmes du flamenco)


dans divers tablaos (Cafe de Silverio, Barcelona, La Cueva, El Flamenco...), ces cabarets où le chant accompagne avec minutie le mouvement des danseurs. Et c'est en1981, lors du premier festival de flamenco de Paris aux côtés de Manuela Carrasco, Enrique Morente, Carmen Linares, Juan et Pepe Habichuela, qu'il se révèle pleinement aux yeux des spécialistes. Par la suite, sélectionné pour la Biennale de Séville il collabore avec de nombreux artistes (Patrick Bouffard, Thierry Robin, Marc Loopuyt, Sapho, Idir, etc) ; s'investir dans la pédagogie, et et enregistre sous son propre nom. Il y a quatre ans, la parution de


" Grito " nous révélait un artiste en pleine phase d'affirmation, séduisant il collabore avec de nombreux artistes (Patrick Bouffard, Thierry Robin, Marc Loopuyt, Sapho, Idir, etc) ; s'investir dans la pédagogie, et et enregistre sous son propre nom. Il y a quatre ans, la parution de " Grito " nous révélait un artiste en pleine phase d'affirmation, séduisant par la variété de ses approches qu'il s'agisse de buleria, martinete, sevillana ou alegria. Son nouveau répertoire, " Aficion "



(label Buda), hommage indirect à ses inspirateurs (de Mairena à... Camaron), pousse plus loin la quête. De buleria en solea et de rumba en fandango, Paco El Lobo, avec sa voix âpre et son style sans affèteries, s' y affirme avec grace et duende. Un cante maduro, au plus vif du verbe, tout simplement jubilatoire. »



Voici une vidéo de Paco el Lobo lors des rencontres "Convivençia" cet été à Arles. J'ai toujours été empoignée par sa voix!


Paco El Lobo Convivencia 2008
envoyé par sloteur

Dans un aticle précedent j'écrivais spontanement "flamenco reconciliation", Yasmin Levy parle aussi de réconciliation, elle dit que la musique est plus forte que la politique...

Et moi je pense :
L'art réunit, confond et synthétise différentes cultures, peuples, qui en dehors de cela peuvent se faire la guerre.
Je trouve cela très étrange…
Le flamenco est né de races, cultures et religions différentes.C'est dans le quartier de Triana près de Séville au sein des grandes familles gitanes, que l'Espagne à accouché du flamenco, après cette longue gestation.
Nous sommes tous les maillons d'une chaîne, et sans " les autres" le flamenco n'existerait pas!
On devrait en avoir tellement conscience...
Il me semble qu'être flamenco c'est être dans l'ouverture et la tolérance, dans l'acceptation de la coexistence de personnes différentes de soi, avec des opinions différentes.
Sans toutes ces différences, le flamenco ne serait pas né!
On ne devrait pas pouvoir "être flamenco" et ternir cet art par la vibration de pensées négatives....
On devrait pouvoir être flamenco et dire, à la façon de Luis Ruiz :
" J'ai envie de voir ta couleur,
De prendre ta main.
D'aimer ton odeur,
Parce-que je suis gitan! "

" Slameur d'origine gitane et écrivain, Luis Ruiz prône l'égalité des peuples et le respect, espère ouvrir par son art et son écriture, élargir le regard du monde sur les rroms, les gitans... affirmant son identité haut et fort, vers une reconnaissance mutuelle."

Dans cette vidéo où il est magnifiquement accompagné à la guitare par Paco el Lobo :


Luis Ruiz Convivencia 2008
envoyé par
sloteur


Paix à Tous!

A bientôt...........Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


Précedent billet sur le flamenco et Paco : http://fleurdecorailpassiongitane.blogspot.com/2008/06/1-flamenco-flamenco-coeur-artificiel.html
Ce billet est la suite de :

lundi 6 octobre 2008

2. Des quatre ingrédients du flamenco 1

Comme le disait Paco el Lobo : "Imaginez une cocotte minute qui bout pendant deux siècles : Dedans il y à du juif, de l'espagnol du gitan et de l'arabe. Un jour le couvercle a sauté et cela a donné le flamenco"

J'ai voulu rechercher ces origines (j'étais curieuse par rapport à l'influence juive notamment) , et à divers endroits j'ai trouvé ceci :

" Quand Juifs et Musulmans chantaient en semble : Pendant des siècles, Juifs et Musulmans du Maroc ont dit les mêmes poèmes, chanté les mêmes chants :


« La juderia :
Les Juifs arrivèrent en Espagne en l’an 711, la même année l’Espagne fut conquise par les Musulmans.
Cette démarche correspond à un retour de 1300 ans auparavant, au temps où les Juifs arrivèrent en Espagne suivis par la conquête des Musulmans. Pendant près de 800 ans, Juifs et Musulmans vécurent en harmonie jusqu’à la conquête chrétienne en 1492, lorsque Isabelle la Catholique et le roi Ferdinand chassèrent les Juifs, qui laissèrent derrière eux l’influence d’une riche culture liturgique, la voix du Cantor, le Chazan.
Les Musulmans qui furent également chassés, laissèrent le chant magnifique de la prière du Muezzin depuis les mosquées.

Puis les Tsiganes arrivèrent, amenant avec eux un nouveau rythme à 12 temps. Ajouté aux influences vocales du Chazan et du Muezzin, ce mélange donna naissance à un style musical unique qui se développa en Andalousie pendant plus de 300 ans, connu sous le nom de Flamenco.
En même temps la musique et la culture Ladino (Judéo-espagnol) furent développées dans différents pays au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans les Balkans par les Juifs chassés d’Espagne
Avec cet album, je suis fière de combiner les deux cultures Ladino et Flamenco, tout en les mêlant à des influences moyennes-orientales.
J’embarque pour un voyage musical vieux de 500 ans, ramenant le Ladino en Andalousie et le mêlant au flamenco, ce style qui porte en lui le souvenir musical du vieux monde Maure et Judéo-espagnol, avec les sonorités du monde arabe. C’est d’une certaine façon une « réconciliation musicale » de l’histoire.
La musique est tellement plus forte que la politique ».

Ecrit par Yasmin Levy, Jerusalem 2005. Une chanteuse exeptionnelle

Le ladino (avec un D et pas un T) : " langue proche du castillan et parlée par les Juifs espagnols expulsés d’Espagne qui se réfugièrent en Afrique du Nord "


Donc en Espagne il y avait les espagnols, les tziganes, les arabes et les juifs et pour les juifs, ce sont les chants liturgiques juifs qui sont une composante du flamenco.

J'ai voulu comprendre un peu plus cela j'ai trouvé des liens de chants liturgiques, que voici :

D’entrée, vous avez de nombreux chants, vous cliquez au choix. Je n’ai pas trouvé de belles vidéos de Chazan, pour l’instant.

http://www.mcm.asso.fr/site02/inedit/cd260005.htm

Pour aller au plus court, voici un autre chant liturgique juif, c'est un extrait, qui rappelle encore plus le chant TONA dans le flamenco (j'aime beaucoup celui-ci) :

http://www.virginmega.fr/Musique/StreamPreviewUrl/Track/101548924.wmx

Puis voici un chant liturgique musulman, une véritable merveille, cette fois-ci en vidéo.

Voici l'article de presse au sujet de cette vidéo :

" Londres - Farouk Hadraoui, dont le célebre appel à la prière du c½ur de la sainte mosquée d'Al Haram Al Makki retentit à travers la planète et cette fois du c½ur de la capitale britannique Londres....

Lors du festival des chants islamiques de Londres, Farouk Hadraoui a été invité par le présentateur à appelé à la prière; un moment fort, d'affections et d'émotions pour ceux qui y assistaient et ceux qui suivaient l'événement. Les esprits ont été transportés spirituellement de Londres à la Mosquée de Makkah AL Moukarramah, 45.000 personnes ont été émerveillés par cette psalmodie divine dont plus de 1500 millions de musulmans en reconnaissent et suivent l'origine. Et beaucoup d'autres ont l'estime pour cette origine, avec respect et amabilité. Farouk Hadraoui a été le héros de cette soirée et par la suite, l'invité de toutes les mosquées de Londres pour signer son passage sur les ondes de leurs micros. Cette rencontre islamique de Londres se déroule chaque année à l'avènement du mois sacré du Ramadan et regroupe des milliers de savants musulmans venant des quatre coins de la planète
"



Je ne suis pas musulmane mais je dois dire qu'au niveau artistique, ce chant m'a littéralement aspirée dans un abîme de silence et d'émerveillement.
Et au fur et à mesure de l'écoute du chant, j'avais l'impression d'entrevoir le ciel.
Ce chant vous met d'office en prière.... quelque soit la religion...

Suite et fin demain :

jeudi 2 octobre 2008

1. Le messager

Des obligations familiales m’obligent à restreindre un peu mon temps réservé à l’écriture, mais cela ne va pas durer !

Je profite de cette petite info pour rendre hommage aujourd’hui à mon ange gardien, à tous les anges gardiens, avec ou sans ailes !

Ce 2 octobre leur est réservé.

Anges gardiens, messagers, qu’importe le nom qu’on leur donne, ils sont bien plus importants qu’on ne le pense et bien plus présents dans nos vies qu’on ne le croit !

Toujours à l’ écoute, pour peu que nous voulions leur parler !

Messagers de Dieu…

Angel de la guardia

"Angel de la guardia,
dulce compania,
no me desampara
ni de noche ni de dia.
(prière espagnole)

Ange gardien,
douce compagnie,
ne quitte pas
ni de jour ni de nuit. "


A très bientôt avec la musique…




..........................................................................Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit