lundi 6 octobre 2008

2. Des quatre ingrédients du flamenco 1

Comme le disait Paco el Lobo : "Imaginez une cocotte minute qui bout pendant deux siècles : Dedans il y à du juif, de l'espagnol du gitan et de l'arabe. Un jour le couvercle a sauté et cela a donné le flamenco"

J'ai voulu rechercher ces origines (j'étais curieuse par rapport à l'influence juive notamment) , et à divers endroits j'ai trouvé ceci :

" Quand Juifs et Musulmans chantaient en semble : Pendant des siècles, Juifs et Musulmans du Maroc ont dit les mêmes poèmes, chanté les mêmes chants :


« La juderia :
Les Juifs arrivèrent en Espagne en l’an 711, la même année l’Espagne fut conquise par les Musulmans.
Cette démarche correspond à un retour de 1300 ans auparavant, au temps où les Juifs arrivèrent en Espagne suivis par la conquête des Musulmans. Pendant près de 800 ans, Juifs et Musulmans vécurent en harmonie jusqu’à la conquête chrétienne en 1492, lorsque Isabelle la Catholique et le roi Ferdinand chassèrent les Juifs, qui laissèrent derrière eux l’influence d’une riche culture liturgique, la voix du Cantor, le Chazan.
Les Musulmans qui furent également chassés, laissèrent le chant magnifique de la prière du Muezzin depuis les mosquées.

Puis les Tsiganes arrivèrent, amenant avec eux un nouveau rythme à 12 temps. Ajouté aux influences vocales du Chazan et du Muezzin, ce mélange donna naissance à un style musical unique qui se développa en Andalousie pendant plus de 300 ans, connu sous le nom de Flamenco.
En même temps la musique et la culture Ladino (Judéo-espagnol) furent développées dans différents pays au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans les Balkans par les Juifs chassés d’Espagne
Avec cet album, je suis fière de combiner les deux cultures Ladino et Flamenco, tout en les mêlant à des influences moyennes-orientales.
J’embarque pour un voyage musical vieux de 500 ans, ramenant le Ladino en Andalousie et le mêlant au flamenco, ce style qui porte en lui le souvenir musical du vieux monde Maure et Judéo-espagnol, avec les sonorités du monde arabe. C’est d’une certaine façon une « réconciliation musicale » de l’histoire.
La musique est tellement plus forte que la politique ».

Ecrit par Yasmin Levy, Jerusalem 2005. Une chanteuse exeptionnelle

Le ladino (avec un D et pas un T) : " langue proche du castillan et parlée par les Juifs espagnols expulsés d’Espagne qui se réfugièrent en Afrique du Nord "


Donc en Espagne il y avait les espagnols, les tziganes, les arabes et les juifs et pour les juifs, ce sont les chants liturgiques juifs qui sont une composante du flamenco.

J'ai voulu comprendre un peu plus cela j'ai trouvé des liens de chants liturgiques, que voici :

D’entrée, vous avez de nombreux chants, vous cliquez au choix. Je n’ai pas trouvé de belles vidéos de Chazan, pour l’instant.

http://www.mcm.asso.fr/site02/inedit/cd260005.htm

Pour aller au plus court, voici un autre chant liturgique juif, c'est un extrait, qui rappelle encore plus le chant TONA dans le flamenco (j'aime beaucoup celui-ci) :

http://www.virginmega.fr/Musique/StreamPreviewUrl/Track/101548924.wmx

Puis voici un chant liturgique musulman, une véritable merveille, cette fois-ci en vidéo.

Voici l'article de presse au sujet de cette vidéo :

" Londres - Farouk Hadraoui, dont le célebre appel à la prière du c½ur de la sainte mosquée d'Al Haram Al Makki retentit à travers la planète et cette fois du c½ur de la capitale britannique Londres....

Lors du festival des chants islamiques de Londres, Farouk Hadraoui a été invité par le présentateur à appelé à la prière; un moment fort, d'affections et d'émotions pour ceux qui y assistaient et ceux qui suivaient l'événement. Les esprits ont été transportés spirituellement de Londres à la Mosquée de Makkah AL Moukarramah, 45.000 personnes ont été émerveillés par cette psalmodie divine dont plus de 1500 millions de musulmans en reconnaissent et suivent l'origine. Et beaucoup d'autres ont l'estime pour cette origine, avec respect et amabilité. Farouk Hadraoui a été le héros de cette soirée et par la suite, l'invité de toutes les mosquées de Londres pour signer son passage sur les ondes de leurs micros. Cette rencontre islamique de Londres se déroule chaque année à l'avènement du mois sacré du Ramadan et regroupe des milliers de savants musulmans venant des quatre coins de la planète
"



Je ne suis pas musulmane mais je dois dire qu'au niveau artistique, ce chant m'a littéralement aspirée dans un abîme de silence et d'émerveillement.
Et au fur et à mesure de l'écoute du chant, j'avais l'impression d'entrevoir le ciel.
Ce chant vous met d'office en prière.... quelque soit la religion...

Suite et fin demain :

Enregistrer un commentaire