vendredi 28 novembre 2008

6. Orient danses et flamenco 2



On continue à suivre la migration des gitans en essayant de faire le plus concis possible afin que cela ne soit pas ennuyeux.

Voici ce qui s'inscrit dans le vocabulaire et que je résume le plus clairement et brièvement possible :

En Egypte, on appelle une danseuse professionnelle une ghaziya (au pluriel, ghawazi) et en égyptien, ghawazi signifie étranger.

Or les tziganes ont toujours vécu à la bordure des villes comme des marginaux.

A l'origine, les ghawazi étaient des tziganes.
Ce terme désigne maintenant surtout les danseuses en général donc.

On remarque l'évolution ou la dénaturation du terme.
Enfin, je j’explique cela de cette façon… avec ces deux mots...

Les tziganes ont joué un rôle important dans l'évolution des danses profanes et cela se retrouve aussi dans le vocabulaire turc où l'ancien terme de danseuse (cengi) vient de cingene (tzigane).


Au Moyen-Orient (Égypte, Liban, Syrie) de grandes danseuses ont été révélées grace au cinema et spécialement au cinéma égyptien.

Puis ces danses se sont propagées partout et dans le Maghreb...je pense.




Mais plus on apprend jeune, mieux on danse. Voici une petite fille talentueuse! Elle à 5 ans et est égyptienne. Au fil de la vidéo, le rythme s'accentue et dévoile le talent de l'enfant, et quelle application dans la gestuelle ! Fascinant!




envoyé par ssissiOO75

suivie d'une autre vidéo de l'extraordinaire Didem (j'en ai déjà posé deux dans ce blog) elle est incontournable!



Didem - Danseuse Orientale - 7
envoyé par Hom3arth



Pour résumer : Il existe deux grandes catégories de danses indiennes, en allant au plus court, et une de ces deux catégories comporte des morceaux basés sur les histoires mythologiques indoues où les caractères sont les dieux et les déesses, souvent Krishna ...

Il y à donc une origine spirituelle... Comme nous l'avons vu précédement dans les "4 ingrédients du flamenco" , quelque soit les "dogmes" sur laquelle la danse s'appuie (dieux, déesses, monotheisme) le sens profond est un appel à la puissance divine!


Tout à l'heure nous avons vu comment peut se réaliser la fusion danse orientale/flamenco.

Voyons ce que donne la fusion danse ou musique indienne/flamenco, c'est très beau, avec les sonorités guitare cithare (c'est merveilleux) tabla et cajon !




Et cela donne ici, voici une rumba "Andalucia rumba" tout simplement! Et ça chauffe!



envoyée par miguelcz


Voici un joli exemple de flamenco arabe, cette danse raconte une histoire avec beaucoup de charme (oriental et zapatero) :



envoyé par noemissima

Je ne sais plus où donner de la tête avec toutes ces vidéos et la beauté des danses, danseuses, costumes, chorégraphies! Des danses orientales, il y en à à la pelle et toutes aussi belles les unes que les autres! AAAAAAAH l'Orient! Que faire???
Comme j'avais promit et cela va venir, que je poserais des photos où je danse la rumba sur les tables (je les ai retrouvées, il n'y à plus qu'à les scanner) ainsi que des poèmes sur l'Algérie que ma grand mère à regroupés, j'illustrerais tout cela avec d'autres vidéos.
Dans le post précedent j'ai mit le lien de Sadie à la fin, ne vous privez pas d'aller le voir, elle est splendide. Or dès la première fois que j'avais regardé sa danse orientale dans cette vidéo, j'y avais senti l'Inde très fortement....Allez savoir pourquoi...

Allez... on ne se prive pas ce soir, encore deux ou trois vidéos Lol!

Encore Didem :


Danse oriental didem Bellydance(14)
envoyé par maninani


Encore Sadie...et Sonia!On y retrouve des choses connues mais aussi des nouveautés :


envoyé par justthefacts1234

Et pour ce soir, avant une petite troisième partie/conclusion, on retrouve une vidéo flamenco arabe avec Paola Flores explosive, sublime!
Chantée en espagnol et arabe. Mais... ne serait-ce pas une rumba connue? hihi!



envoyée par darioalbuja

Bonne nuit.


Ce billet est la suite de :

http://fleurdecorailpassiongitane.blogspot.com/2008/11/6-orient-danses-et-flamenco-1.html

Voir :

http://fleurdecorailpassiongitane.blogspot.com/2008/12/3-orient-danses-et-flamenco-3.html

Enregistrer un commentaire