dimanche 5 juillet 2015

1. Hommage à Joseph Baliardo - Manéro de Plata

Un 5 juillet, Manéro nous quittait. Un diamant nommé Manéro...

Cette vidéo est trop belle pour que je ne la pose pas !

 De la musique, il m'en avait envoyée.. Il avait composé des petits airs de guitare pour moi et un jour, j'ai eut la surprise de recevoir un colis postal avec une cassette, que j'ai toujours. Sa voix au début : " C'est pour toi cousine ! " C'était très émouvant..

Sa voix au téléphone lorsque j'étais descendue dans le sud pour des affaires familiales urgentes. J'avais fait aller-retour. Quelqu'un avait du m’apercevoir et le lui dire. A peine arrivée chez moi, le téléphone sonnait et il riait en me disant : " Alors, tu viens dans le sud et tu ne viens pas voir la famille ? "

Chez lui, j'étais bien aussi. Assise en face de lui, recueillie, je l'écoutais jouer. Moments magiques : On aurait dit qu'il priait..

Nos fous rires pendant des années, souvent grâce à son frère Luis ( Antonio de Plata ) lui aussi trop tôt parti..et dont on ne parle pas assez..

Qu'est ce que j'ai pu rire ! Qu'est ce que nous avons rit !



Toutes ces années heureuses en fait, je les leur doit aussi !

 Je ne me fait pas trop de soucis pour Manéro dans l'au-delà.
Ce n'était pas un saint, mais je ne suis pas une sainte moi-même. Quelle importance !

Mais il à tant donné de tendresse autour de lui qu'il doit nager dedans...

" C'est merveilleux Molly ! L'amour qu'on à en soi, on l'emporte avec soi " Sam, dans Ghost.

 L'amour, dans son sens le plus large. Peu importe d'ailleurs..

On t'aime Manéro ! On t'aimera toujours !
J'espère que tu l'entends !


Enregistrer un commentaire