jeudi 9 juin 2011

1. La vie, la mort, l'amour...

Beaucoup trop de décès ces temps-ci. De gens connus ou anonymes, peu importe...
Quelqu'une sur un forum récement, et cela m'à beaucoup choquée. Même si je n'ai pas voulu trop l'extèrioriser, cela m'à affectée (mais je suis souvent une émotive secondaire) plusque je ne l'aurais cru.
Depuis hier matin, le décès de Franck Fernandel, qui m'à plongée dans un abîme de reflexions, que j'ai bien connu autrefois, chez lui à Paris et à Aubagne (mais pas aux Mille roses), lorsque j'étais dans le mileu du cinéma et du show busisness. Que de souvenirs...
C'est vrai que les gens qui s'en vont nous renvoient à d'autres deuils et à notre vie qui fout le camp... Au temps qui s'accélère..


Fiers d'Eux : Hommage à Franck Fernandel par francebleu-sudmed


Il y à comme un trop plein, même si... même si ... il y à quelque chose après, une autre vie. Je ne suis pas un robot ni le bon Dieu pour tout accepter, surmonter, dépasser..
Des problèmes graves sur un forum, la révélation de certaines médiocrités, d'égos surdimentionnés, cela me gonfle et me donne même la nausée...C'est aussi une forme de mort...
Les gens qui parlent des autres derrière leur dos, qui jactent, qui jactent, dans...le vide d'eux-mêmes... et qui en fait ne savent rien et feraient bien de s'occuper d'abors d'eux...
Des choses que j'affronte dans ma vie mine de rien malgrès ma présence derrière mon ordi..et d'autres que je ne peux pas vivre : Une autre forme de mort .

Moi aussi je peux partir n'importe quand, si mon coeur déconne. Ou d'une autre façon..Rien n'est sûr, rien n'est logiquement fixé par l'âge, cela ne veut rien dire.
Bref, j'ai une certaine fatigue..
C'est pour cela que je poste moins, et ce n'est pas l'inspiration qui me manque (j'aurais encore beaucoup de choses à dire) mais la motivation.
Cela reviendra...
Je prends un peu de repos, j'en ai besoin. De toutes façons je vais m'absenter à plusieurs reprises.
Le manque d'amour, d'ouverture et de tolérance qui fait loi souvent aussi....

Mais heureusement qu'il y à des gens qui ont une grande âme...Comme Leny Escudero que j'ai toujours aimé.. (Pour ceux qui ne le savent pas, son père est gitan)..
Et puisqu'on parle de la mort autant le faire avec des paroles sublimes. Il y à une vidéo où Leny Escudero chante en live "le bohémien" et sorry pour le son...



Pour mieux l'entendre, cliquez sur ce lien et vous aurez aussi la chanson en entier :
http://www.musicme.com/Leny-Escudero/albums/Une-Vie...-8888880001536.html
ça devrait marcher puisque ça marche pour moi...

Chanson intégrale :

Le bohémien,


Leny Escudero

Il va mourir le bohémien
Mais, citadins dormez tranquilles !
Sa mort n'est pas sur le chemin
Du centre ville

Il marche dès le premier jour
Parce qu'un arrêt le condamne
S'il s'arrête aujourd'hui
C'est pour rendre son âme

Le bohémien, il va mourir le bohémien
Il va mourir, il est mon frère
Serrant encore dans sa main
Un peu de terre

Il va faire son plus long chemin
Il était fils de la chimère
Et pourra dire je suis terrien
A Dieu le Père

Il va mourir le bohémien
Mais, citadins dormez tranquilles !
Sa mort n'est pas sur le chemin
Du centre ville

Ils n'entrent pas dans nos maisons
Les chants que le bon lui apporte
Et qui lui disent nous venons
Te faire escorte

Ils vont venir, ils vont venir les bohémiens
Certains de lointaines planètes
Et les enfants et les anciens
Marchent en tête

C'est un des leurs qui va partir
Et c'est une chance peut-être
Car cette race sans mourir
Va disparaître

Il va mourir le bohémien
Mais, citadins dormez tranquilles !
Sa mort n'est pas sur le chemin
Du centre ville

Et c'est la dernière chanson
Comme une dernière insolence
Avant que de baisser le front
Sur le silence

Qui nous dira, qui nous dira ce qu'il savait ?
Il est parti dans la nuit noire
Emportant ce qu'il y avait
Dans sa mémoire

Il est au royaume des loups
Aux étoiles il cogne sa tête
Et danse sur les cheveux fous
D'une comète

C'en est fini du bohémien
Mais, citadins dormez tranquilles !
Sa mort n'est pas sur le chemin
Du centre ville


De la danse et du chant avec lui aussi :

Comme le code d'intégration est désactivé, je pose ce lien :



Et enfin ne autre vidéo d'Alma de Fuego cette fois-ci, cela faisait longtemps que je n'en n'avais pas posée...

Le vieux gitan..



En chanson et en danse, une façon de sublimer la mort, de l'aprivoiser...

Une autre encore. Un message... Une chanson de Leny Escudero que j'aime énormément, même si je les aime toutes...hebergeur d'image



Mais la vie continue, après la pluie le beau temps. Je pose cette chanson qui me parvient à travers l'espace - temps comme un cri d'espoir..A chaque fois que je l'entends à la radio, je me sens transportée. J'aime cette version d'Israel Kamakawiwo'ole, qui me dynamise, qui est comme une trouée de lumière et me met les larmes aux yeux.



Somewhere Over the Rainbow par Crono02


Et allez visiter ce lien, c'est sublime : http://www.youtube.com/watch?v=1HRa4X07jdE c'était la première version. Surprise!
Elle était bien jeune...

Allez.. Je continue à rêver..
A bientôt!

Enregistrer un commentaire