jeudi 4 septembre 2008

2. Place à l'artiste...José Reyes.



Enfin c’est arrivé ! José Reyes aura son nom dans la ville d’Arles !

Le 27 septembre aura lieu l’inauguration de la Place José Reyes et mon cœur bondit de joie !

Je suis une gadji « envoûtée » par le talent d’un gitan nommé José Reyes…et qu'elle n'a jamais connu....

Mystère des rencontres qui se créent de mille manières,
mystère des âmes qui se reconnaissent, et pourquoi chercher à comprendre ?
La réponse viendra un jour, plus tard, et quelle importance ?


Lorsqu'il fallait soutenir cette action et envoyer des mails, comme beaucoup d'autres personnes, dans l'enthousiasme, je l'ai fait.
»Bonjour Canut! Je viens de découvrir votre blog, et je suis bouleversée! Peu importe que vous mettiez des notes de musique à la place des mots, c'est encore plus beau! Et la personne qui traduit vos sentiments le fait magnifiquement bien!
Lorsque j'ai découvert votre père, José Reyes (que je n'ai pas connu) j'ai eu UN CHOC ARTISTIQUE, c'est à dire que je suis restée agenouillée sur ma moquette jusqu'à la fin du trente trois tour : J'aime le timbre de sa voix, sa musique profonde, cette façon qu'il a d'être à la fois le chanteur de rumba mais en même temps de flamenco! En l'écoutant, le silence devient plus profond.
J'écoute souvent "le cri" de votre père...José Reyes est l'écho de la Camargue, il en est son âme, délesté de toute superficialité, évident d'authenticité, (…).C'est comme s'il avait voulu me faire un cadeau en me faisant découvrir votre blog, si plein d'amour de votre part pour votre père, au moment où dans des forums, j'ai créé une petite rubrique qui s'appelle "Passion gitane".

Oui, une rue (ou place) devrait porter son nom, ne serait-ce que pour que les gens n'oublient pas José Reyes ou le découvrent! Mais surtout parce-que sans lui, la Camargue serait-elle ce qu'elle est? Une âme belle, grande et profonde! Comme pour les Saintes Maries où vous parlez des "cœurs purs", il en est de même pour ceux qui aiment vraiment les gitans pour des raisons sincères! Alors ceux-là ne peuvent qu'aimer dans leurs tripes José Reyes! »

J V, (Fleur de Corail) Juin 2007

Je sens en lui tant d’authenticité, tant de simplicité et de droiture…
Je lui doit aussi mes plus grandes joies à l'écouter!
Pour que cet endroit soit appelé par son nom, n’était-il pas doté d’un charisme exceptionnel ?

Qu’à donc José Reyes pour que tant de gens soient si touchés par son humanité ? Surtout ceux qui ne l’ont pas connu, comme moi !

Que dire de plus ?
Les faits sont là… Place José Reyes !

Plus tard des curieux diront : « Qui était ce José Reyes ? » en voyant le nom inscrit sur la plaque
« C’était un gitan, un grand musicien et un grand chanteur, c’était l’âme de tout un peuple et de sa région, il véhiculait en lui le meilleur, le plus beau et le plus noble de sa tribu, il transcendait les valeurs, et s'il aimait la vie il n'en était jamais corrompu. C'était la classe! D’ailleurs, il parait même qu’une gadji qui ne l’avait jamais connu en était transportée ! » Lol!


Article précedent sur José Reyes :
http://fleurdecorailpassiongitane.blogspot.com/2008/05/1-lme-de-la-camargue.html

Suite : http://fleurdecorailpassiongitane.blogspot.fr/2012/05/4-ecoutez-jose-reyes.html


Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Enregistrer un commentaire