vendredi 22 janvier 2016

1. Bonne année 2016 à tous !

Le blog Passion gitane vous souhaite une très bonne Année




En ce mois de janvier 2016 et malgré certains événements inquiétants ou tragiques on se doit de rester optimiste, mais surtout de prendre conscience de la nécessité de l'entraide, de la solidarité entre les gens et entre les peuples.
De prendre conscience de la nécessité de l'amour et de la tolérance et les attentats sont là hélas, pour nous le rappeler, mais ce serait bien si notre cœur pouvait s'ouvrir plus spontanément..
Espérons que lors de cette année nouvelle nous nous dirigions vers plus de lumière intérieure, plus d'élévation. Outre les vœux habituels de Bonheur, Santé, Prospérité, j'y ajoute ceux de l'amour et du respect pour tout ce qui nous entoure et en particulier notre mère Terre. D'où mes vœux verdoyants..

Et cette élévation dont je parle se retrouve aussi dans l'art.. Pour moi, en ce moment, c'est à travers le flamenco, à travers une danseuse qui fait alliance de la terre avec le ciel, qui vole presque même parfois ( on la voit à divers endroits dans la vidéo intégrale plus bas ) que je ressens tout cela. Elle est la grâce et la noblesse..Elle est d'ailleurs surnommée " la bailerina mistica "

Je pose déjà un court extrait et dès les premières secondes, c'est sublime ! Son nom est Prado Jimenez

 Prado Jimenez.  Tel un oiseau qui va prendre son envol :



Peut-être que pour faire en sorte que les gens et la terre aillent mieux il nous faudrait écouter ce que les amérindiens ont à nous dire... Lors d'un mail que j'ai reçu, Le président de l'Association dont je fais partie l'à fort bien exprimé. Je vous transmets un extrait :

".......Le destin des Indiens d'Amérique annonçait celui de l'ensemble des habitants de la planète. Combien de peuples assistent impuissants à l'anéantissement de leurs environnements, de leurs ressources et de leurs cultures. Les premiers habitants des Amériques étaient des sages, ils savaient que le cœur de l'homme éloigné de la nature devient dur. Ils savaient que l'oubli des égards à tout ce qui pousse et à tout ce qui vit amène également à ne plus respecter l'homme. L'estime de soi et des autres commence d'abord dans notre façon d'agir, la sincérité de nos paroles et la valeur de nos engagements et de nos promesses.

 La perspective de pouvoir avec l'année nouvelle, effacer ce qui nous gène et remettre les compteurs à zéro, facilite sûrement l'acceptation d'une certaine réalité. On se dit que l'on peut toujours rêver et surtout faire mieux. Gardons l'illusion qu'au delà des horreurs passées s’élèvera un monde meilleur. En début d'année on ne court plus pour rattraper le temps perdu à faire ce que l'on n'a pas fait, on le devance. Mais le temps nous est compté et si nous devons agir c'est maintenant.

 Merci à tous ceux qui depuis la création de notre association ont apport leur contribution et ont ainsi participé à l'atteinte de nos objectifs.

Créer un pont entre les natifs américains et nous autre européens pourrait être un bon exemple pour ériger de par le monde des centaines de ponts visant à la cohabitation de toutes les cultures. Une cohabitation pour l'épanouissement de tous, pour que les connaissances et les compétences de chacun ne s'affrontent pas mais s'additionnent. Je vous souhaite d'accomplir vos inspirations, de vivre heureux en famille et avec vos amis....." Christian Larqué, président Association Four Winds

Alors soyons aussi artistes de notre vie et...continuons à danser !

Vidéo intégrale de " Vertiges, du flamenco à la transe  " de Tony  Gatlif.
Peut de regarder par séquences.


Et encore


Enregistrer un commentaire