mardi 2 décembre 2008

2. Message d'Isabelle du 1er décembre

.........................Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

bonjour ... ma petite mère frigorifiée ! vous êtes dans un monde peu clément .. .sur tous les plans ... mais il ne sert à rien de ressasser ... de fulminer ! trouvez ... au fond de vous la petite étincelle qui sommeille ... ou qui vous semble éteinte ... mais il suffit de peu pour la raviver ! nous savons votre état d’esprit et de coeur à l’approche de ces fêtes ! tenez bon ! le contexte actuel n’est pas fait pour vous encourager ... mais le plus dur est passé ... pour vous .. nos aimés ... ceux qui ne sont pas "éveillés" et que vous "enviez" -peut-être -seront obligés de voir la réalité en face ... et la secousse sera très forte !! essayez de faire face avec courage et confiance ... nous en savons la difficulté ... et nous essayons de vous aider de toutes nos forces ! essayez de garder le sourire ... de voir les choses positives (mais si !.... il y en a !) de vous "immuniser" contre tout ce qui cherche à vous déstabiliser ! si vous saviez la force de notre amour pour vous .... vous ne douteriez plus ! fuyez le négatif ... sous toutes ses formes ! malgré la tempête ... essayez d’être le roseau qui plie ... qui se courbe .. mais qui ne rompt pas ! cela sera !
haut les coeurs !
car : le calme revient après l’ouragan .... le soleil brille derrière les nuages .... et le jour se lève .. après la nuit la plus sombre ! soyez confiants !!
Isabelle
le 1er décembre 2008


Voici une vidéo où on voit des choses connues, mais avec un nouveau témoignage assez long de Jean-Paul Sermonte qui explique comment il à tenté de "pieger" Anne-Marie Lionnet... afin de véridier une dernière fois l'authenticité de ces contacts.

Par contre, sans doute troublé par l'interwiev, malgrès les apparences, il a oublié de préciser dans cette vidéo, ce qu'il dit dans son livre "La fiançée des Cieux", c'est que la boite à musique qu'Isabelle a fait marcher avait les ressorts cassés!!
Donc, matèriellement impossible de faire fonctionner une telle boite à musique, sauf quand il s'agit de l'intervention de l'au-delà
Là, il fut convaincu, et pour "preuve suplémentaire" vis à vis des sceptiques, il a apporté cette boite à musique un horloger (sans lui dire pourquoi) qui lui a dit qu'il ne pourrait pas faire marcher cette boite à musique sauf à la réparer...
Magnifique n'est-ce pas?
C'est-à dire que l'au-delà, en l'occurence Isabelle Lionnet,à fait jouer une boite à musique qui était cassée...

Communication avec l'au-delà
envoyé par jeffcola

Quand à moi, j'ai vécu le même phénomène, mais avec une boite à musique-repose téléphone (lorsqu'on met les gens en attente, on pose le téléphone sur la boite et une musique se déclenche, en l'occurence "La lettre à Elise" de Beethoven. Par contre les ressorts de ma boite à musique ne sont pas cassés.
Donc ce dont je témoigne est authentique, je ne vois pas d'ailleurs l'interêt de l'inventer :

TRANSCOMMUNICATION :

Fin septembre 1993 : L’idée me vient d'utiliser une boite à musique comme support. J'explique à mon ami M. qu'il s'agit de La lettre à Elise de Beethoven. Pendant que la boite à musique joue, j'entendrais, à la réécoute, qu'il s'etait enregistré et dit d'un ton un peu chantant (voix reconnaissable):
-"C'est joli, c'est joli, c'est joli." trois fois

Le 7 janvier 1994, j'étais pensive. Et un phénomène extraordinaire va se produire : Je me rappelais son " Tout prés " (un de ses message). Je me demandais s'il était souvent tout prés de moi. La nostalgie de ce que j'appelle "mon grand dialogue" avec lui, me reprit. Je mis la cassette en marche, je coupais les baffles pour n'entendre que par le casque, m’isolait au maximum de tous bruits ambiants et posais mon casque sur mes oreilles. Je réécoutais.
J’avais mit le son très fort dans mes oreilles, afin de bien réentendre les messages. Accroupie prés de ma stéréo, je revivais ces moments intenses où ma voix et celle de M., à travers le souffle du bruit blanc, se mélangeaient parfois. J'étais émue.

Progressivement, je réalisais que j'entendais ma boite à musique. "Tiens", me dis-je, «je n'avais pas mis ma boite à musique comme support ce jour là ! » Je ne comprenais pas...Le son de la boite à musique insiste. Je trouvais cela étrange.
Et soudainement je comprends ! J'arrache mon casque, me retourne toujours accroupie vers le clavier fermé de mon piano où est posée ma boite à musique, à cinq mètre de moi.

Dans le silence de la pièce, elle jouait "toute seule", comme si une main invisible appuyait dessus! Une ou deux secondes s'écoulèrent, et elle s’arrêta. Depuis combien de temps jouait-elle avant que je ne la perçoive ?

Or son message, "tout prés", avait été enregistré avec ce support. Evènement pour moi absolument fantastique! Si ce phénomène pouvait se reproduire devant témoin ! Non pour moi, mais pour prouver la véracité de l’après vie.

La même année, je descends dans le sud, au Grau du Roi.
Mon premier reflexe est de téléphoner au restaurant "La camargue" à Aïgues Mortes (pour reserver), qui à l'époque et depuis des années était le fief de Rey (Jean-Pierre Cargol "l'enfant sauvage " de Truffaut) et toute la bande!
Je tombe sur le répondeur et au lieu de la musique habituelle j'entends, au piano : la lettre à Elise de Beethoven!
Je sais que je ne suis pas sujette aux hallucinations auditive, mais je raccroche aussitôt et refait le numéro : idem!
Je connaissais bien la patronne d u restaurant à l'époque, et lors d'une conversation, elle me dira plus tard qu'effectivement ils ont essayé plusieurs musiques, dont du classique pour revenir à l'ancienne.
A mon avis, il y a eut influence de M. à leur insue.

Cette même semaine, j'eu un coup de blues dans ma chambre d'hotel (M. était "parti" depuis peu de temps) et je me mit à sangloter, assise sur mon lit.

Tout à coup j'entends une boite à musique : la lettre à Elise!
Mes sanglots se sont arretté net!
Cela venait de la cour, d'une fenêtre en face!
Je regardais mais ne vis rien, sauf des fenêtres ouvertes : Sans doute un enfant qui s'amusait avec une boite à musique ais-je conclu.
Quelle douceur ais-je ressenti alors! Quelle consolation venant de l'au-delà, de lui.

Le 3 septembre, alors que je lui parlais en TCI :
-"Tu te souviens de la boite à musique ?".
-"J’ai appouyé dessus" chuchote-t-il.
Ce message est d'autant plus émouvant puisque d'une part, il confirme l’événement de la boîte à musique, et que d'autre part, le mot "appuyé" contient un léger accent : "appouyé".

Bonne journée! Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


Enregistrer un commentaire